Newsletter du GIRCI Est – Lettre n°8 – septembre 2015

 Sommaire

  En bref

Le GIRCI Grand Ouest partenaire du Thésaurus des AAP

Retour d’expérience d’un lauréat du PHRC Intérrégional 2009

Centre d’Oncologie de Gentilly – Unité de Recherche Clinique ORACLE

Journée qualité de Vie en Cancérologie – 7 Octobre 2015

En bref

Contrat Unique – Publication de l’instruction N° DGOS/PF4/2015/282

L’instruction DGOS du 8 septembre 2015 relative à l’évaluation de l’usage du contrat unique pour les recherches biomédicales à promotion industrielle dans les établissements publics de santé est publiée. Cette instruction décrit les modalités de recensement des conventions de type “contrat unique” conclues entre les établissements de santé et les promoteurs industriels en novembre 2014 et octobre 2015.

Ce recensement permettra la répartition des crédits MERRI “Soutien exceptionnel à la recherche et à l’innovation” entre les établissements de santé utilisant le dispositif “contrat unique”

Des informations complémentaires seront prochainement disponibles sur le site.

Contrat unique_Recensement_Instruction 282_20150908.pdf

TwitterLogo100px Le GIRCI Est arrive sur Twitter !

Vous pouvez suivre l’actualité du GIRCI Est et de la recherche clinique sur le fil twitter @GirciEst
Save the date : deuxième édition de la journée interrégionale du Club GénétEst

Le 30 novembre prochain, au CHU de Dijon. Après les aspects cliniques et moléculaires de la prise en charge des maladies neurodéveloppementales à Strasbourg en septembre 2014, l’édition 2015 traitera de la génétique des anomalies de la face et la génétique des mouvements anormaux !

Pour plus d’informations

logo genest
Publication de l’article – Bilan du CeNGEPS
cengeps

À partir des données nationales d’activité d’investigation clinique industrielle des établissements de santé, une étude quantitative a été réalisée pour évaluer les actions de supports et de structuration. Ces résultats viennent d’être publiés dans le numéro d’août 2015 de BMC Medical Research Methodology par le Pr Bordet.
Bordet R, Lang M, Dieu C, Billon N, Duffet JP. Early results from a multi-component French public-private partnership initiative to improve participation in clinical research – CeNGEPS: a prospective before-after study. BMC Med Res Methodol. 2015 Aug 19;15:67. doi: 10.1186/s12874-015-0044-8. PubMed PMID: 26286263; PubMed Central PMCID: PMC4541748.

Lien vers l’article

Changement d’adresse

Le GIRCI Est déménage et change d’adresse postale. Pour toute correspondance, l’adresse devient :

GCS Grand Est – GIRCI Est
14 rue Paul Gaffarel
BP 77908
21079 DIJON CEDEX
Formation DPC “J’ai une idée de recherche que dois-je faire ? De la réalisation à la publication “

CHR Metz-Thionville – 18 novembre 2015

Le CHR de Metz-Thionville organise une formation DPC « J’ai une idée de recherche que dois-je faire ? De la réalisation à la publication », le 18 novembre 2015. Cette formation est ouverte aux professionnels de santé de l’ensemble de l’interrégion Est.

Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter la plate-forme d’appui à la recherche clinique du CHR : recherche.clinique@chr-metz-thionville.fr

Bulletin d’inscription  

Programme

9ème Forum du Cancéropôle du Grand-Est Logo CGE HighResolution.jpg

Le Forum, rendez-vous scientifique annuel du Cancéropole du Grand Est, permet aux acteurs du Grand-Est, qu’ils soient biologistes, cliniciens, épidémiologistes, représentants des Sciences Humaines et Sociales ou responsables de plates-formes technologiques et hospitalières, de promouvoir leurs dernières avancées et les collaborations, de consolider les synergies et d’en tisser de nouvelles. Le Forum a lieu les 12 et 13 novembre prochain au palais des congrès de Strasbourg.

Informations complémentaires

Le GIRCI Grand Ouest partenaire du Thésaurus des AAP

Les GIRCI Est et Grand Ouest ont renouvelé leur partenariat autour du Thésaurus des Appels à Projets

logoThesaurus5 150px

Initié en 2012, le partenariat entre les GIRCI Est et Grand Ouest a été renouvelé cette année sous la forme d’un cofinancement à hauteur de 50%. Rien qu’en 2014, ce sont plus de 560 appels à projets pour des subventions de recherche, bourses et prix, du niveau local au niveau européen, qui ont été publiés sur cette plateforme en libre accès sur le site du GIRCI Est et relayé sur le site du GIRCI Grand Ouest. Son moteur de recherche performant vous permet en quelques clics d’identifier les possibilités de financement pour vos projets. Vous pouvez également vous abonner à des alertes mail pour être averti dès la mise en ligne des sources de financement identifiées dans les thématiques que vous aurez choisies.

http://girci-est.fr/thesaurus/

Retour d’expérience d’un projet lauréat du PHRC Interrégional 2009

«Étude Pharmaco-Épidémiologique de l’hyperparathyroïdie secondaire en Lorraine (ÉPHÉYL)» – CHU de Nancy

L’hyperparathyroïdie secondaire est une complication de l’insuffisance rénale chronique sévère qui a des conséquences ostéo-articulaires, mais aussi cardio-vasculaires. Sa prise en charge thérapeutique conjugue des actions diététiques, médicamenteuses et chirurgicales. En 2009, au moment du démarrage de l’étude, l’offre de soins s’enrichissait d’un traitement médicamenteux, le cinacalcet, entrant en concurrence avec la parathyroïdectomie.
Pour dégager les schémas de traitement les plus efficients, un néphrologue (Pr Luc FRIMAT), un chirurgien (Pr Laurent BRUNAUD) et un médecin de réseau épidémiologiste (Dr Carole AYAV) se sont associés pour construire une étude d’évaluation des pratiques prenant en compte la perception du patient. Le financement a été soutenu par le PHRC Interrégional et l’appel d’offre de l’Agence de la Biomédecine.

L’étude s’est appuyée sur le réseau Néphrolor qui regroupe toutes les structures de dialyse de Lorraine. Il a profité de l’expérience du réseau pour la recherche clinique, en particulier l’implication d’infirmières de recherche clinique qui garantit l’exhaustivité et la qualité des recueils d’informations. Cette organisation multicentrique est gage de diversité des pratiques, ce qui est un avantage pour la généralisation des résultats.

Le recrutement s’est déroulé plus rapidement que prévu, ce qui a conduit à l’inclusion de 305 patients, au lieu de 250, entre décembre 2009 et mai 2012. Le suivi de 2 ans s’est achevé en mai 2014.

À ce jour, l’étude a fait l’objet de 4 publications*. Il y a eu aussi plusieurs communications orales ou affichées. Un interne a réalisé son master sur la cohorte, deux leur thèse d’exercice. Une réunion thématique régionale a été organisée qui a permis le rendu des résultats aux professionnels. La recherche se poursuit avec le suivi chirurgical et une étude médico-économique.
Pour l’instant, l’étude a montré que :

  • contrairement à la croyance établie, le profil des patients atteint d’hyperparathyroïdie secondaire sévère était franchement hétérogène
  • l’indication du cinacalcet était abusive dans 1 cas sur 3
  • les bénéfices thérapeutiques attendus du cinacalcet étaient insuffisamment définis, la conduite du traitement maîtrisée
  • le cinacalcet n’a pas d’effet favorable sur la qualité de vie
  • la chirurgie conservait toute sa place.

L’équipe de recherche a été très satisfaite de l’aide reçue qui lui a permis de mener le projet au-delà de leurs espérances.

*Laurain E, et al. Targets for parathyroid hormone in secondary hyperparathyroidism: is a “one-size-fits-all” approach appropriate? A prospective incident cohort study. BMC Nephrol. 2014;15:132.
Filipozzi P, et al. Influence on quality of life from an early cinacalcet prescription for secondary hyperparathyroidism in dialysis. Pharmacoepidemiol Drug Saf. 2015;24:187-96
Brunaud L, et al. Minimal impact of calcimimetics on the management of hyperparathyroidism in chronic dialysis. Surgery 2015 (accepté)
Filipozzi P, et al. Trajectories of biological parameters among patients with chronic kidney disease-mineral and bone disorder (CKD-MBD) over the first two years following diagnosis of severe secondary hyperparathyroidism. (soumis)

Centre d’Oncologie de Gentilly – Unité de Recherche Clinique ORACLE

logo OracleParmi les acteurs de la recherche clinique dans les établissements non-CHU, le Centre d’Oncologie de Gentilly (COG) fait partie des plus dynamiques au niveau régional. Implanté au sein de la polyclinique de Gentilly (Nancy), le COG rassemble des activités d’oncologie médicale et de radiothérapie. L’équipe est constituée de 6 médecins (3 oncologues et 3 radiothérapeutes). Son activité en 2014 représentait 1053 nouveaux patients, 17 700 consultations et 8600 séances de chimiothérapies. Le COG malgré sa taille (20 lits d’hospitalisation et 23 places d’ambulatoire) a développé une activité de recherche clinique qui a nécessité, en 2005, la structuration de l’Unité de Recherche Clinique (URC) ORACLE (Organisme de Recherche Avancée en Cancérologie Libérale de l’Est). Sa mission est d’être l’intermédiaire entre l’industrie pharmaceutique, les médecins et les patients participants à des protocoles de recherches cliniques. Initialement constituée en association de loi 1901, ORACLE a évoluée en une Société par Actions Simplifiées en 2014 pour satisfaire les besoins des promoteurs industriels et les modifications législatives. Son financement est assuré par les surcoûts hospitaliers et les honoraires d’investigation.

ORACLE se compose de 4 professionnels de la recherche clinique ayant des fonctions d’ARC et TEC, coordonnés par l’équipe médicale du COG et Mme Samira Zitouni. L’équipe reçoit le soutien d’un personnel de l’Equipe Mobile de Recherche Clinique en Cancérologie (EMRC), dispositif géré par le GIRCI Est.

L’activité d’investigation clinique porte sur des projets de recherche observationnels ou interventionnels à promotion académique ou industrielle. Pour l’année 2014, 262 patients ont été inclus dans des études cliniques : 191 pour les études observationnelles, 35 pour les études interventionnelles institutionnels (phase II et III) et 36 pour les études interventionnelles industrielles. Plus de 600 patients sont en cours de suivi pour ces projets. ORACLE contribue à promouvoir les nouvelles avancées thérapeutiques et à proposer à nos patients des traitements innovants. En plus de l’activité d’investigation, les praticiens du COG participent aux publications issues des projets de recherche.

Les perspectives pour 2015 et 2016 sont :

  • La mise en place du recueil d’activité via les logiciels SIGREC et SIGAPS ;
  • L’amélioration du suivi de l’activité avec le développement d’un logiciel métier.

Equipe médicale :

Oncologues :
Dr BECUWE
Dr SPAETH
Dr BROCARD
Radiotherapeutes :
Dr MARQUIS
Dr RANGEARD
Dr BAUMANN

Equipe URC :

Responsable URC : Samira ZITOUNI (s.zitouni@oncog.fr)
ARCs – TECs : Sihem DAHOU, Aurélie COURTE, Mélanie LAMBOTIN, Thomas LELU

equipe gentilly

Journée Qualité de Vie en Cancérologie – 7 octobre 2015 – Dijon

plate QoVLa Plateforme Nationale Qualité de Vie et Cancer labéllisée par la Ligue Nationale contre le Cancer et dont les CIC-EC de Dijon et Nancy, le Centre Georges-François Leclerc, l’Université de Bourgogne Franche-Comté et les CHU de Besançon, Strasbourg et Reims sont partenaires, organise chaque année une journée dédiée à la Qualité de Vie en cancérologie. La troisième édition de cette journée s’intéressera à la « pertinence de l’évaluation de la Qualité de Vie en cancérologie en population et en pratique clinique» et se tiendra le 7 octobre à Dijon au Conseil Régional de Bourgogne. L’un des objectifs de cette journée est de sensibiliser les chercheurs et les cliniciens à l’importance de la prise en compte de la qualité de vie comme outil d’aide à la décision thérapeutique et plus globalement pour la prise en charge du patient atteint d’un cancer. Nous espérons pouvoir initier une réflexion entre équipes de recherche et cliniciens et faire émerger de nouvelles collaborations interdisciplinaires au niveau de l’inter région Grand-Est et au niveau national.

Informations complémentaires

Actualités